Vue de Lyon

Naguère

Mariage de Henry IV et Marie de Médicis en 1600. D’abord célébré à Florence en Toscane en l’absence du Roi. C’est à Lyon, en la cathédrale Saint Jean, qu’une nouvelle cérémonie eut lieu. Les déboires du Roi avec la papauté auraient pu faire de Lyon la nouvelle capitale du Royaume. Henri IV sur son non moins Célèbre cheval blanc, blasonne l’hôtel de ville de Lyon.

Henri 4

La quenelle lyonnaise c’est Joseph Moyne en 1888. Tout le monde s’accorde pour lui rendre hommage, il recréa la recette et sa mise en forme, la fit connaitre et consacra la gloire de celle, qui deviendra la star culinaire de Lyon et de la Dombes.

Quennelle de Lyon

Faire du ski de piste dans Lyon, c’était possible dans les années 60 et 70. Sur une piste synthétique, équipée d’un télésiège. Mais attention aux chutes. Son nom la piste de « La Sarra ».

Seventies

La tarte aux pralines, dessert phare de la cuisine lyonnaise. Vous pensiez que son histoire remontait aux calendes grecques ! et bien NON ! Si elle est devenue une tradition lyonnaise, c’est que les lyonnais préfèrent la charcuterie et les mets salés ; nous ne trouvons que très peu de desserts dans la cuisine lyonnaise, à part les bugnes et les papillotes. C’est le restaurateur Alain Chapel qui créa cette nouvelle tradition dans son restaurant en 1975. Elle terminera fort bien votre repas dans un bouchon lyonnais.

tarte praline

Lyon seventies. Si vous voulez apercevoir les stigmates des années 70 à Lyon, rien de plus simple. La tour de la part dieu (massive et aérienne), l’auditorium de Lyon (en forme de coquille st jacques), L’échangeur de Perrache (la verrue de Lyon), Ils sont tous des monuments des seventies !

Bue Perrache

Si vous voulez visiter un des joyaux de l’architecture du geste des années 70, dépêchez-vous, la villa bulle ouvre ses portes pour quelques temps ! entrez dans une sculpture totale.

Villa bulle

Toujours

Lyon patrimoine mondial de l’Unesco. La longue histoire de Lyon, fondée par les Romains en tant que capitale des Trois Gaules au Ier siècle av. J.-C. et qui n’a cessé de jouer un rôle majeur dans le développement politique, culturel et économique de l’Europe depuis cette époque, est illustrée de manière extrêmement vivante par son tissu urbain et par de nombreux bâtiments historiques de toutes les époques.

Basilisque fourvière